Mes mots-arts

Qu’importe le temps, 

Où tu veux être là 

Blottie tout contre moi

Dehors s’écoule le vent

Et de l’automne la pluie

Hâtive, viendra bien assez tôt la nuit

Et du retour à l’avent

Frais sera Saint Servan


Au balancier des heures

Le tic tac des secondes

Ta tête sur mes genoux

Tes cheveux en bataille 

Migraine en toile de fond

Je te souffre, compassion

Toi, jolie soeur de vie  

En silence ce samedi 

Au bal des feuilles mortes

Aux mouillés de novembre 

Je te regarde belle 

Calliope Muse de poète 

Incomprise jalousée

Entre nous, beaux sont les mots

Chaste, notre imaginaire ‹

Si beau fut feu notre été 

Tu es si belle et noble 

Maritime de l’ailleurs 

Odyssée du temps d’automne

A l’éternité, Calypso et Circé 

.

A toi, mes mots en amour

Aux yeux curieux voyageurs

Ce poème ci offert en bouquet de grâce 

A leur âme dubitative, mes  mots arts 

En leur élégance, Muse, toi, le miroir 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :