Docteur François

Le  matin s'est levé frais au soleil naissant.
En douceur, l'horizon s'est s'est fait couleurs d'agrumes.
Et montent vers les cieux les volutes de brume.
Le paysage traversé est éblouissant.


Hier soir au coucher, je t'ai laissée boulversée.
Je te voulais souriante, sans aucune larme versée.
Fière et patiente, tu es fort jolie demoiselle,
Belle et parfumée , tel ce décor de cannelle.


Ton papa reviendra, sa mission terminée
Petit ange que j'ai abandonné, sans me retourner;
Mes larmes sur mes joues versées t'auraient renversée !


Qu'il me peine de vous quitter ta maman et toi !
Là bas, au loin de la misère, je suis François,
Pour les bébés et leur maman, docteur vazaha.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :